[Total : 9    Moyenne : 3.3/5]

En 1976, un médecin de l’Université de Pardue en Californie, le Dr Jerry McLaughlin, a découvert les acétogénines du Graviola Corossol, elles sont considérés comme des substances anti-cancers naturelles d’une grande puissance.

Il aurait également observé que l’acétogénine du Graviola Corossol serait extrêmement puissante, avec une ED50 (dose létale 50) allant jusqu’à 9-10 micro-grammes par millilitre, correspondant à 10.000 fois la puissance de l’adriamycine (médicament utilisé dans la chimiothérapie). Le Graviola Corossol a également été étudié par les Faculté des sciences médicales des universités catholiques de Corée du Sud, du Japon et du Pérou. L’efficacité de cette substance a été relayée par les laboratoires grâce à des tests in-vitro.

Le graviola corossol

Le graviola corossol


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *