[Total : 14    Moyenne : 3.4/5]

Le Graviola Corossol, dont le nom scientifique est Annona muri cata, est actuellement considéré comme la plante aillant la plus grande capacité à détruire sélectivement les cellules cancéreuses.

Les substances anticancéreuses sont présentes dans le fruit, mais aussi dans les feuilles et les tiges, qui contiennent la plus forte concentration du principe actif selon une étude de l’Institut national du cancer. Plus de 20 tests en laboratoire ont vérifié sans doutes possibles son potentiel anticancéreux sur plus de 12 cancers différents.

le fruit et la feuille de graviola corossol

le fruit et la feuille de graviola corossol

Bien que son pouvoir contre le cancer soit le plus remarquable, le Graviola a d’autres usages: les feuilles et l’écorce, soignent le diabète par régulation de la glycémie, cela montre son efficacité contre les problèmes endocriniens du foie, des reins, de la thyroïde, du pancréas, des ovaires, de la prostate et des intestins. Il relaxe les muscles lisses (du coeur) et la vessie, il combat également le cancer de Lewis, des poumons, du sein et du cerveau. C’est aussi un hypotenseur, un antispasmodique et un vasodilatateur, il élimine les acariens qui causent les maladies liées à l’asthme et les bronchiques. Il soigne le paludisme et est indiqué pour fortifier les défenses immunitaires chez les personnes effectuant des chimiothérapies mais aussi pour les personnes vivantes avec le VIH (SIDA). Les problèmes de foie peuvent être guéries par un thé à base de feuilles de Graviola Corossol, qui améliorent la fonction pancréatique. Les graines sont utilisées pour déparasiter les enfants, sans oublier son grand pouvoir anti-inflammatoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *